Image1 QR Code table 16

Image2 QR Code table 16

L'apport bénéfique pour Saint Germain du Puy

Cliquez sur le lien pour écouter
 

 

Le prix du fermage par hectare des marais communaux triple entre 1847, année de fondation de la colonie, et 1862. Le prix moyen aurait pu être plus élevé si la durée du fermage, insuffisante car limitée à neuf années, avait permis de réaliser des opérations de défrichement capables d’un vrai retour sur investissement. Ainsi la commune voisine de Moulins-sur-Yèvre, mieux avisée en portant la durée du fermage à 18 ans, pratique un prix de location annuelle plus élevé.

En 1872, la commune trouve des adjudicataires à des prix sept à neuf fois plus élevé qu’en 1847 concernant le fermage par hectare des marais défrichés.

La fondation de la colonie pénitentiaire donne un vrai coup de fouet à l'économie de la modeste commune de Saint-Germain-du-Puy grâce aux prix des fermages des marais communaux procurant des ressources significatives.La construction de la nouvelle église, remplaçant celle située rue de la Marguillerie qui avait été détruite lors de la Révolution de 1789, débute en 1848 et est disponible au culte en 1855.

Quant au presbytère, le curé doit attendre 1858 pour occuper ce nouveau bâtiment.

À l'époque de la fondation de la colonie, les enfants peuvent aller à l’école de Sainte-Solange mais du fait de la distance aucun ne s’y rend. Ce n’est qu’en 1853 qu’une classe est ouverte à Saint-Germain, avec très peu d’élèves, dans une maison louée à un propriétaire. Il faut attendre 1865 pour que le bâtiment commun à la mairie et à l’école communale soit opérationnel.